Cas d’application

Élimination efficace et rentable des odeurs de sulfure d'hydrogène chez un exploitant danois

Après l'installation de la solution Grundfos, le problème d'odeur a complètement disparu. Le capteur de sulfure d'hydrogène à Hobro indique zéro, et les plaintes ont cessé.

Brian Frost. Mariagerfjord Vand A/S

Mariagerfjord Vand A/S est une société danoise d'utilité publique qui appartient entièrement au comté de Mariagerfjord. La société exploite les réseaux municipaux d'eau et d'égouts et les réseaux de canalisations, qui desservent les quelque 42 000 citoyens du comté de Mariagerfjord, y compris la ville de Hobro (environ 12 000 habitants). L'entreprise a pour objectif de traiter les eaux usées de manière efficace et écologique tout en fournissant ses services de manière rentable.

Sulfure d'hydrogène entraînant des plaintes et la corrosion de la tuyauterie

Jusqu'à tout récemment, les habitants d'un quartier d'Hobro se plaignaient des mauvaises odeurs dues au sulfure d'hydrogène. Le problème vient des regards à l'extérieur de la ville où un système de pompage transporte les eaux usées. La production de sulfure d'hydrogène dans les canalisations sous pression était si importante que des concentrations allant jusqu'à 500 ppm étaient mesurées dans les regards. En plus des problèmes d'odeur, le sulfure d'hydrogène corrode la tuyauterie et crée un environnement de travail potentiellement dangereux pour le personnel d'exploitation.

Les problèmes de sulfure d'hydrogène peuvent être difficiles à prévoir, ce qui les rend difficiles à résoudre. La présence de sulfure d'hydrogène dépend de nombreux facteurs, dont la température, la composition des eaux usées, le temps de rétention dans les canalisations et la durée de fonctionnement de la pompe de relevage. Une solution idéale aux problèmes de sulfure d'hydrogène doit être basée sur les conditions de fonctionnement réelles afin de faire face à cette imprévisibilité.

La solution Grundfos

L'adaptation aux conditions réelles est précisément l'approche qui a conduit à la solution Grundfos destinée au sulfure d'hydrogène qui a été installée à la station de pompage d'Hobro en 2015. Le cœur de la solution Grundfos destinée au sulfure d'hydrogène est un algorithme de régulation avancé, intégré à GRM. GRM reçoit un signal provenant d'un enregistreur de phase gazeuse installé dans un regard. L'enregistreur de gaz effectue une mesure toutes les 15 secondes et envoie les données des dernières 24 heures à GRM. Sur la base des données reçues, la solution calcule automatiquement la bonne quantité de dosage de sulfate de fer.

 

L'algorithme Grundfos adapte en permanence la quantité de sulfate de fer à la demande actuelle dans le réseau de pompage, et le personnel d'exploitation n'a pas besoin de contrôler le dosage manuellement. GRM prévient les opérateurs en cas de problème et le personnel peut accéder au système Internet à tout moment pour voir l'état de fonctionnement et effectuer les réglages nécessaires.

 

Les résultats

Les résultats de l'utilisation de la solution Grundfos destinée au sulfure d'hydrogène ont été très positifs jusqu'à présent. ”Après avoir installé la solution Grundfos, les problèmes de mauvaises odeurs ont complètement disparu. Le capteur de sulfure d'hydrogène indique un chiffre de zéro et nous ne recevons plus aucune plainte", précise Brian Frost.

En plus d'améliorer la satisfaction de ses clients, Mariagerfjord Vand A/S a réalisé des gains financiers importants. Le prix du mètre cube d'eaux usées traitées est tombé à 0,05 EUR avec la solution Grundfos (basée sur une consommation moyenne de 590 ml de sulfate de fer liquide par mètre cube d'eaux usées à la station de pompage en 2015, et au prix de 0,06 EUR par kilo de sulfate de fer). Chez Mariagerfjord Vand A/S, la solution Grundfos a permis de réaliser des économies de produits chimiques d'environ 70 % dans la région.

Le système est conçu pour ajuster la quantité de sulfate de fer dosée en fonction des variations quotidiennes et saisonnières des quantités de sulfure d'hydrogène qui ont donc chuté de façon significative (jusqu'à 500 ppm à 0 avec des écarts isolés d'environ 50 ppm). De plus, le personnel de Mariagerfjord Vand A/S n'a plus besoin de passer du temps à surveiller le système et à ajuster manuellement la dose de produit chimique en fonction de la demande actuelle. Cela permet de réduire la charge de travail liée à l'entretien du regard et de libérer du temps au personnel pour d'autres tâches.

En plus, Mariagerfjord Vand A/S espère pouvoir faire des économies sur la maintenance du réseau de canalisations. La réduction considérable de la quantité de sulfure d'hydrogène diminue fortement la corrosion des pompes et canalisations, baissant ainsi la fréquence de maintenance et de remplacement de ces dernières. "Le sulfure d'hydrogène dissout le calcaire dans nos canalisations en béton. Après avoir installé la solution Grundfos, nous pensons pouvoir compter sur sa fiabilité pendant de longues années", déclare Brian Frost.

Applications associées

Trouvez les applications associées.