contenttype.case

Comment l'hôpital de Sligo dans l'ouest de l'Irlande a économisé de l'argent et résolu le problème du Delta T avec les solutions intelligentes de Grundfos

Il y a un monde de différence entre ce que nous avions avant et ce que nous avons maintenant. C'est une réelle avancée pour nous dans la maîtrise de l'énergie sur le chauffage au sein de l'hôpital.

Declan McGoldrick, responsable de projet à l'hôpital universitaire de Sligo

L'hôpital universitaire de Sligo disposait d'une chaudière et d'un système de chauffage très inefficaces, explique Declan McGoldrick, du service du patrimoine. Les circulateurs fonctionnaient à vitesse fixe. Ils fournissaient de l'eau chaude à une température moyenne de 130 °C.

"Les joints éclataient. Ils entraînaient de nombreux problèmes de maintenance. Les circuits de chauffage de l'hôpital universitaire de Sligo sont longs. Par conséquent, nous avons subi des pertes importantes dans les canalisations. Cela signifiait que notre Delta T ne fonctionnait pas aussi efficacement qu'il le pouvait et était à un taux inférieur à celui de la conception initiale."

De gauche à droite : Michael O’Brien et Declan McGoldrick de HSE Estates Dept. à l'Hôpital Universitaire de Sligo, avec Liam Kavanaugh de Grundfos Ireland dans la chaufferie de l'hôpital.

La solution

L'hôpital a modernisé sa chaufferie en remplaçant ses circulateurs à vitesse fixe par des circulateurs Grundfos MAGNA3 et pompes Grundfos TPE3. "Les pompes et circulateurs Grundfos peuvent s'adapter automatiquement à la charge particulière du circuit", explique Declan McGoldrick. Ensemble, ils résolvent le problème du Delta T. "Nous utilisons des statistiques de température dans la tuyauterie de retour pour déterminer le Delta T entre le départ et le retour, ce qui nous permet de calculer notre puissance thermique sur la pompe. Le débit massique peut être calculé à partir de la pompe elle-même."

L'hôpital a modernisé sa chaufferie, en remplaçant la vitesse fixe par des pompes intelligentes MAGNA3 et TPE3 de Grundfos.

Un monde de différence

"Nous économisons plus de 70 à 80 % sur la consommation électrique de notre nouveau système de pompage", déclare Declan Mcgoldrick. L'entreprise réalise encore davantage d'économies en examinant les données de fonctionnement grâce à l'application Grundfos GO, une plateforme de commande mobile dédiée aux pompes et circulateurs. Par ailleurs, le moniteur d'énergie calorifique des pompes et circulateurs calcule automatiquement la puissance calorifique et les débits. Les pompes et circulateurs sont commandés par des cartes de communication BACnet fonctionnant sur le système GTB de l'hôpital.

Nous utilisons les informations de ce système pour mieux contrôler certains de nos process au sein de l'hôpital et pour réaliser des économies supplémentaires." L'ancien système de l'hôpital ne possédait aucun dispositif de communication. "La pompe vient d'être mise en marche. Aucune information ne revenait de la pompe. Il y a donc un monde de différence entre ce que nous avions auparavant et ce que nous avons maintenant. Nous avons grandement amélioré notre contrôle de l'énergie sur le chauffage au sein de l'hôpital."