Le rôle des pompes dans les systèmes d’énergie urbaine

Le rôle des pompes dans les systèmes d’énergie urbaine

Entrez dans les coulisses et découvrez pourquoi les pompes sont le cœur battant de l’énergie urbaine.

L’énergie urbaine est une solution écoénergétique et, lorsqu’elle est correctement utilisée, elle est aussi la plus durable. Dans les faits, comment ça fonctionne ? Et comment l’énergie est-elle transportée d’un point A à un point B ? Pour commencer, un certain nombre de pompes travaillent ensemble pour contribuer au succès de l’énergie urbaine. Elles garantissent que l’eau de l’usine centrale est transportée vers les maisons individuelles de la manière la plus économe en énergie et la plus fiable.

Dans cette tâche, nous partirons d’une centrale de cogénération chaleur/électricité, également connue sous le nom de centrale électrique CHP (combined heat and power plant). Étape par étape, nous allons décomposer le processus durant lequel certaines pompes transforment l’énergie en eau chauffée ou réfrigérée. En cours de route, nous examinerons chaque étape pour souligner l’importance de chaque pompe.

Commençons par la centrale électrique CHP mentionnée précédemment. De là, l’énergie urbaine est produite à l’aide de combustibles tels que la biomasse, l’énergie solaire et l’énergie éolienne. Ce processus amorce le transport de l’eau vers les foyers domestiques et les bâtiments industriels. Une fois l’eau pompée vers les sous-stations, elle peut enfin être distribuée aux foyers pour la régulation de la température intérieure et le chauffage de l’eau.

Alors que cet exemple met en évidence la manière dont l’énergie est produite grâce à la centrale de cogénération chaleur/électricité, le processus du système d’énergie urbaine est essentiellement le même, quel que soit le type de centrale électrique concerné. Sur le trajet de l’eau, chaque pompe est un rouage essentiel dans le mécanisme global du système d’énergie urbaine. Ensemble, les pompes veillent à ce que l’énergie urbaine soit la solution la plus durable, la plus écoénergétique et la plus rentable pour faire face aux défis de l’énergie. Et tout commence à l’usine centrale.  

Dans ces centrales, les pompes principales sont au cœur des systèmes d’énergie urbaine. Leur objectif est de distribuer de grandes quantités d’eau vers le système de distribution. En raison de la durée du trajet de l’eau, il est essentiel que ces pompes soient suffisamment robustes et fiables pour durer aussi longtemps que possible. Avant que l’eau ne soit distribuée, il est essentiel que la qualité respecte les normes données. Pour garantir cette condition, elle doit être filtrée en permanence. Les pompes à filtre d’écoulement recyclent environ 10 % du débit total à travers une crépine. 

La crépine se trouve généralement à proximité des vannes de régulation et contribue à éliminer les impuretés comme les débris et autres matériaux qui peuvent s’introduire dans les tuyaux. Il est essentiel d’éliminer les impuretés pour empêcher toute réduction de l’efficacité du système. 

Les circuits de dérivation chaudière garantissent le bon fonctionnement du système en permettant la recirculation de l’eau dans la chaudière. De cette façon, les pompes veillent à ce que la différence de température entre le haut et le bas de la chaudière ne soit pas trop élevée. Cela réduit le risque de condensation, ce qui est essentiel pour les chaudières qui ne sont pas conçues pour résister à ce phénomène. Dans le pire des cas, la condensation peut entraîner l’apparition de rouille et réduire la durée de vie du système. Un circuit de dérivation chaudière permet de contourner ces problèmes, et ainsi d’augmenter la durée de vie.

Les pompes thermiques permettent un démarrage rapide et une protection optimale des chaudières. Elles fournissent un flux constant d’eau dans la chaudière même lorsque celle-ci est en veille. Et, ce faisant, le système peut redémarrer rapidement sans avoir à réchauffer l’eau préalablement. 

La température des gaz de combustion peut influer considérablement sur l’efficacité globale d’une chaudière. Installer un économiseur entre la chaudière et la cheminée lui permet de contrôler les gaz de combustion de la chaudière. Cela garantit que toute l’énergie absorbée sera utilisée à bon escient. Installer un économiseur de gaz de combustion peut réduire les coûts de carburant jusqu’à 15 %.

À ce stade, l’eau que nous avons suivie depuis l’usine centrale est sur la dernière ligne droite. Les pompes de distribution transportent l’eau des sous-stations aux consommateurs individuels et, avant même que vous vous en aperceviez, les radiateurs sont remplis d’eau chaude et vous pouvez régler les températures du foyer.

Pour atteindre les zones reculées, les pompes peuvent également être distribués plus loin dans le système. Cela permet également de réduire la pression dans l’installation. Il est aussi important d’installer des boucles de mélange. Celles-ci permettent de réguler le débit et la température du chauffage urbain pour répondre aux différentes demandes de température des consommateurs, mais aussi pour mobiliser des sources d’énergie durables dans certaines zones du réseau. 

Toutes ces phases se combinent pour former un système d’énergie urbain efficace, et chacune d’entre elles souligne les raisons pour lesquelles l’énergie urbaine est la solution énergétique de l’avenir. Parcourons une dernière fois les caractéristiques et les avantages de chaque pompe :

Pompe principale : Distribue de l’eau aux centrales de distribution. 

Circuit de dérivation chaudière : Permet la recirculation de l’eau et réduit la condensation.

Pompes à filtre d’écoulement : Élimine toutes les impuretés de l’eau recyclée.

Pompe thermique : Assure un démarrage rapide et une protection optimale de la chaudière.

Économiseur de gaz de combustion : Refroidit les gaz de combustion, réduisant jusqu’à 15 % les coûts en combustible.

Pompe d’alimentation : Distribue l’énergie vers les maisons individuelles.