Les étapes du processus de traitement de l’eau

Découvrez les différentes étapes du processus de traitement des eaux industrielles afin de mieux comprendre ce que ces étapes impliquent.

Le traitement des eaux industrielles implique différentes étapes, qui ont chacune un objectif très précis.

Dans cette activité, nous examinerons chaque étape de manière détaillée. La première étape du processus de traitement est l’aération. L’aération élimine les composants volatils comme le sulfure d’hydrogène, l’ammoniac ou le dioxyde de carbone en ajoutant de l’oxygène dans l’eau.

Le processus d’aération peut aussi servir à oxyder le fer et les autres composants de l’eau et à les éliminer de l’eau. Il existe différentes méthodes d’aération. Les cascades, agitateurs ou disques rotatifs composés de matières poreuses sont les solutions les plus utilisées pour insuffler de l’air dans l’eau.

Vient ensuite la floculation. L’objectif du processus de floculation est d’agglomérer les petites particules et les substances dissoutes pour former de plus grosses particules pouvant être filtrées à l’étape suivante.

Deux types de produits chimiques peuvent être utilisés pour agglomérer les flocons : les floculants primaires, qui sont en général des sels de fer et d’aluminium, et les floculants secondaires, qui sont de longs polymères organiques.

Nous souhaitons à présent éliminer toutes les particules de l’eau. Pour cela, il suffit de séparer l’eau des particules : il s’agit d’un processus effectué à l’aide d’un filtre à sable ou d’une membrane, en utilisant la microfiltration ou l’ultrafiltration.

Toutes les substances dissoutes peuvent être éliminées lors de la sorption en ajoutant du charbon actif en poudre puis en filtrant l’eau à l’aide d’un filtre à sable. Une fois toutes les particules et substances éliminées de l’eau, il est temps d’ajouter des produits pour l’étape de désinfection.

La désinfection peut être réalisée en utilisant des méthodes physiques, comme les UV, ou un dosage chimique de désinfectant. La méthode de désinfection à utiliser dépend de l’application en question et de la qualité de l’eau.

Par exemple, une eau dont le pH est supérieur ou égal à huit ne peut pas être traitée avec du chlore, ce désinfectant n’étant pas efficace dans cette plage de pH. L’utilisation de rayons UV dans une eau à turbidité élevée n’est pas efficace non plus, les rayons ne pouvant pas traverser l’eau correctement.

Puis, une étape de stabilisation intervient pour équilibrer la chimie de l’eau après l’élimination et l’ajout de substances durant le traitement. Généralement, la stabilisation implique l’ajustement du pH, l’équilibrage de l’eau avec des minéraux comme le calcium ou le magnésium ou l’élimination d’ions.

L’objectif principal de l’équilibrage de la chimie de l’eau est d’éviter la corrosion des tuyauteries ou des matériaux utilisés ailleurs dans les processus industriels. La stabilisation permet aussi de s’assurer que la qualité de l’eau est conforme aux normes et réglementations, par exemple, dans le traitement des eaux usées.

Cette étape est cruciale car elle constitue la dernière étape avant que l’eau ne soit distribuée dans les processus industriels. Tout au long du processus de traitement de l’eau différentes fonctions de mesure et de contrôle permettent de vérifier que les résultats attendus à chaque étape sont obtenus et que toutes les spécifications sont conformes.

Pour finir, examinons brièvement les différentes pompes et solutions de désinfection permettant de garantir la réussite du processus de traitement de l’eau, des pompes centrifuges et pompes à aspiration axiale aux solutions de dosage numérique et au matériel de surveillance.

Aperçu du module

Modules
Modules: 0
Temps de réalisation
Temps de réalisation: 0 minutes
Niveau de difficulté
Niveau de difficulté: Basique