Comment identifier vos besoins en matière de réutilisation de l’eau à partir de la connaissance de ses composés et des différents types de process industriels

Comment identifier vos besoins en matière de réutilisation de l’eau à partir de la connaissance de ses composés et des différents types de process industriels

Obtenez un aperçu des différents types d’eau et de process industriels et ce que cela implique comme qualité d’eau exigée pour votre système de réutilisation de l’eau.

Dans ce module, nous examinerons l’importance d’une bonne compréhension des caractéristiques de l’eau, les types de process industriels et les différents types d’eau, afin que vous puissiez identifier quel traitement et quelle qualité sont requis pour le système de réutilisation de l’eau.

Avant de parler des procédés de réutilisation des eaux industrielles, évoquons rapidement le traitement de l’eau. Le traitement de l’eau décrit les procédés pour adapter l’eau à un usage donné. Il peut s’agir d’eau potable, de process industriels, d’utilisations médicales et bien plus encore.

Le traitement de l’eau implique l’élimination et l’ajout de substances, selon la qualité de l’eau originelle et celle requise. Tout le reste relève du transfert d’eau, du puisage et de la distribution, soit avant et après traitement.

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur le cours ECADEMY « Traitement des eaux industrielles » pour une introduction générale au traitement de l’eau dans les process industriels, comprenant une étude plus détaillée des différentes étapes du processus.

Au moment d’élaborer un processus approprié de réutilisation de l’eau, il est essentiel de comprendre votre source d’eau, la qualité de l’eau donnée, les contaminants présents dans l’eau et si le type de charge est organique, inorganique ou mixte. Vous pouvez alors déterminer si la matrice d’eau (sa composition chimique et organique) est complexe ou simple.

En outre, la réutilisation de l’eau utilisée après un process détermine le type et la méthode de traitement à adopter. À ce stade, le type de secteur industriel peut être associé à la connaissance des caractéristiques de l’eau pour déterminer la stratégie de traitement nécessaire.

Les industries générant essentiellement des charges de matières organiques comprennent : 

L’industrie agroalimentaire qui a généralement des charges élevées de matières organiques relativement facile à traiter.

Le secteur pharmaceutique avec des charges moins élevées mais plus complexes du fait de l’élimination de substances spécifiques pouvant nécessiter un traitement spécial.

En revanche, les process industriels de la pâte à papier génèrent normalement une teneur élevée en substances solides et sont plus susceptibles d’avoir recours à une filtration.

Pour les secteurs de l’industrie confrontés à la génération d’eaux usées inorganiques, le sel est en général le contaminant le plus fréquent :

c’est le cas des industries métallurgiques, automobiles, minières, navales, des semi-conducteurs ainsi que des centrales électriques.

Les chlorures et sulfates, entre autres, entrainent une salinité élevée, et exigent des pressions élevées dans le traitement requis tels qu’avec l’osmose inverse et la nanofiltration par exemple.

Les métaux lourds, les substances toxiques et la radioactivité provenant de l’exploitation minière posent des défis particuliers non seulement pour le traitement de l’eau, mais aussi lors des manipulations.

Les charges mixtes organiques et inorganiques concernent les industries chimique, pétrolière, la plasturgie, l’imprimerie et le recyclage.

L’industrie textile est un autre exemple de segment présentant des charges mixtes, mais cela vient du fait que l’eau contient des contaminants organiques et inorganiques suivant l’étape de production.

Récapitulons ce que nous avons présenté dans ce module :

– l’importance de connaître votre source d’eau, sa qualité, la présence de contaminants et la nature organique, inorganique ou mixte de la charge ; 

– l’importance de toujours adapter le traitement de l’eau à l’utilisation industrielle finale souhaitée ;

– l’association du type d’industrie à la connaissance physico-chimique de l’eau pour déterminer la stratégie de traitement nécessaire.