Recherche et informations

Chauffage à air

Un système de chauffage dans un bâtiment peut être composé de radiateurs, convecteurs, chauffage par le sol, chauffage à air ou une combinaison de ceux-ci. Le chauffage à air est un moyen rapide mais coûteux de chauffer un bâtiment.

Dans les systèmes de chauffage à air, une surface de chauffage dans l'unité de traitement d'air chauffe l'air dans l'entrée du système de ventilation avant qu'il ne circule dans tout le bâtiment. En cas de besoins de chauffage différents dans le bâtiment, il est possible de régler les zones de surface de chauffage afin de régler la température d'entrée de chaque zone.

L'avantage du chauffage à air est qu'il réagit rapidement aux variations de la demande. La température d'entrée peut être régulée très rapidement pour répondre aux différentes demandes de chaleur, contrairement à un système de radiateurs à base d'eau et/ou de chauffage par le sol. Cependant, le chauffage à air coûte beaucoup plus cher que les systèmes à eau en termes de construction et de fonctionnement.

La capacité thermique spécifique de l'air est d'environ 1000 J/kgK, ce qui est significativement inférieur à la capacité thermique spécifique de l'eau (4200 J/kgK). Cela signifie qu'il faut 4,2 fois plus d'air pour avoir le même effet de chauffage qu'un kilo d'eau. De plus, les conduits de ventilation nécessitent beaucoup plus d'espace qu'un système de radiateurs, de convecteurs et de chauffage par le sol.

Grundfos fournit des circulateurs pour les systèmes à base d'eau, qui compensent le coût plus élevé en réglant des ventilo-convecteurs chauffés par le liquide pompé. Cela réduit le coût de transport de l'air, mais les nuisances sonores peuvent être un problème si des ventilo-convecteurs avec ventilateurs intégrés sont utilisés.