Recherche et informations

Formation de légionelles dans les circuits d'eau

La formation des légionelles est fréquente dans les environnements humides. La plage de température optimale à laquelle les bactéries se forment est de 35 à 46 °C, et elles prospèrent donc dans l'eau dont la température est comprise entre 30 et 50 °C. Il existe de nombreuses espèces différentes de légionelles, et ces dernières représentent un grave danger sanitaire pour les humains. Les légionelles peuvent être la cause de deux maladies :

  • La légionellose, une infection qui entraîne une pneumonie
  • La fièvre de Pontiac, qui ressemble à une grippe aiguë

Lors de la conception des systèmes de climatisation, il faut tenir compte de la manière de réduire le risque de croissance des bactéries. Tous les circuits d'eau chaude et d'eau froide doivent être équipés d'un système efficace de désinfection capable d'éliminer le biofilm et de tuer les bactéries et autres micro-organismes sans affecter le goût ni l'odeur de l'eau. Les codes nationaux du bâtiment, la législation et d'autres directives nationales concernant les circuits d'eau chaude doivent également être respectés.

Il existe différentes méthodes hygiéniques pour réduire le risque de croissance des bactéries et les éliminer :

  • Désinfection (par ex., au dioxyde de chlore)
  • Traitement thermique par circulation d'eau chaude
  • Système de filtration

Systèmes d'eau froide :

Lors de la conception des systèmes d'eau froide, il est très important de tenir compte de la température de l'eau, du temps de rétention, du matériau de la tuyauterie et de la maintenance régulière du système pour empêcher la croissance de micro-bactéries.

Particulièrement dans les grands bâtiments, l'eau froide se réchauffe souvent à un niveau où de nombreuses bactéries peuvent se reproduire. À l'entrée du bâtiment, l'eau froide a une température de 8 à 15 °C. Après cela, la température de l'eau commence à augmenter.

En fonction de la consommation, la température de l'eau atteint souvent presque la même température que l'air ambiant et l'eau froide est susceptible de contenir des bactéries. Comme d'autres micro-organismes, les légionelles vivent et se nourrissent dans le biofilm qui se trouve à l'intérieur des tuyauteries et des réservoirs.

Tous les systèmes d'eau froide présente un risque d'infection mais ce risque augmente dans les systèmes où :

  • L'isolation de la tuyauterie et des réservoirs est absente ou en mauvais état
  • Les tuyauteries d'eau froide et d'eau chaude sont co-isolées
  • Certains recoins où l'eau stagne sont présents
  • On utilise des réservoirs intermédiaires et des réservoirs de toit. Si l'utilisation de ces réservoirs ne peut être évitée, ils doivent être situés à l'intérieur du bâtiment et la durée de rétention de l'eau doit être aussi courte que possible
  • Réservoir d'eau en matériau organique. Le réservoir lui-même servira de source de nourriture pour les bactéries
  • Les tuyauteries sont surdimensionnées. L'eau stagnante augmente le risque de croissance des bactéries
  • La tuyauterie peut rouiller. La rouille est une grande source de nourriture pour les bactéries.

Les systèmes d'eau froide dans les bâtiments à risque d'entartrage pendant les périodes de faible consommation doivent être équipés d'un système de désinfection efficace.

Tours de refroidissement :

L'eau dans les tours de refroidissement à des fins de climatisation est souvent soumise à une prolifération microbienne. Un système de désinfection doit toujours être installé. Les tours de refroidissement et les condensateurs à évaporation forcée sont utilisés pour absorber la chaleur non désirée dans l'atmosphère à travers l’évaporation de l'eau. L'eau est pulvérisée dans la tour de refroidissement par des gicleurs et de microgouttelettes aérogènes sont formées.

Tout en retombant dans la tour, une partie de l'eau s'évapore mais certaines microgouttelettes, connues sous le nom de dérive, sont transportées à l'extérieur de la tour par le courant d'air produit par les ventilateurs. La présence d'une dérive a été détectée jusqu'à 6 km de la tour de refroidissement.

Les légionelles se développent souvent dans l'eau et se dispersent facilement avec la dérive. Cette brume d'eau peut pénétrer dans le système respiratoire, entraînant un risque de contraction de la légionellose et de la fièvre de Pontiac. Des centaines de cas de personnes affectées par l'eau d'une tour de refroidissement ont été signalés.

Systèmes d'eau chaude :

Lors de la conception des systèmes d'eau chaude, la température de l'eau, le temps de rétention de l'eau, le matériau de la tuyauterie et la maintenance régulière du système sont d'une grande importance afin d'empêcher la croissance de micro-bactéries.

Tous les systèmes d'eau chaude présentent un risque d'infection mais ce risque augmente dans les systèmes où :

  • L'eau chaude reste plus ou moins stagnante à cause d'une faible consommation
  • Le biofilm s'est formé à l'intérieur des réservoirs et de la tuyauterie
  • La température de l'eau se situe entre 25 et 46 °C, facteur idéal de formation des légionelles
  • Certains recoins où l'eau stagne sont présents
  • Les sédiments, la rouille, le tartre et la boue peuvent s'accumuler et nourrir les bactéries
  • L'isolation de la tuyauterie et des réservoirs est absente ou en mauvais état
  • Le système n'est pas correctement entretenu

Cependant, la température de l'eau dans les réservoirs d'eau chaude doit toujours être maintenue à 60 °C. La température dans les tuyauteries jusqu'au robinet ne doit pas être inférieure à 55 °C. Si la température de l'eau est supérieure à 60 °C, une formation de tartre indésirable peut se produire dans les réservoirs et la tuyauterie.

Lors de la conception d'un système d'eau chaude, il faut toujours se demander si un échangeur d'eau chaude peut être utilisé à la place d'un réservoir d'eau chaude. Un échangeur d'eau chaude est souvent un échangeur à plaques et se caractérise par l'absence de volume d'eau où les bactéries peuvent se développer.

Autres sources :

La croissance des micro-bactéries est un problème dans les systèmes d'eau chaude et d'eau froide et les tours de refroidissement, ainsi que dans de nombreuses autres applications dans les bâtiments collectifs et tertiaires comme les fontaines d'eau, les spas, les piscines et les systèmes de brumisation des fruits et légumes.

Les légionelles se forment souvent dans l'eau et les aérosols sont facilement dispersés dans l'environnement. Tous les systèmes doivent être équipés de systèmes de désinfection efficaces, capables d'éliminer à la fois le biofilm et de tuer les bactéries et autres micro-organismes.

  • Fontaines :

Les fontaines dans les centres commerciaux, les aéroports, les hôtels, les parcs de loisirs sont sujettes à la croissance des bactéries. L'eau est pulvérisée dans l'air, formant des microgouttelettes aérogènes qui sont alors facilement inhalées dans les poumons. L'eau de la fontaine a la même température que l'air ambiant, entre 25 et 35 °C. À cette température, les légionelles et autres bactéries se développent facilement dans l'eau et le biofilm.

  • Spas :

La formation des Legionella est un problème particulier dans les spas, car l'eau est maintenue à une température idéale pour la prolifération des bactéries et la saleté, les cellules mortes, etc. provenant des personnes se baignant viennent nourrir les bactéries. Par ailleurs, la tuyauterie de circulation de l'air et de l'eau fournit une grande surface de croissance des bactéries. L'eau agitée dans les spas forme des aérosols dans lesquels les légionelles peuvent être contenues et inhalées.

  • Brumisation des fruits et légumes :

Afin de conserver les fruits et légumes frais aussi longtemps que possible, l'eau est pulvérisée dans l'air dans de nombreuses épiceries et grandes surfaces. Cette procédure est non seulement capable de ralentir le pourrissement des fruits et légumes mais favorise également leur réhydratation. La réhydratation permet aux produits frais de retrouver l'humidité déjà perdue depuis la récolte et donc de prolonger considérablement leur durée de vie.

Utilisez l'Outil de dimensionnement Grundfos pour assurer un dimensionnement optimal de votre système de désinfection d'eau afin de lutter contre la formation des légionelles.

Comment lutter contre les légionnelles dans les bâtiments collectifs et tertiaires

Téléchargez notre guide d'application sur les mesures à prendre pour assurer la sécurité des circuits d'eau dans les bâtiments collectifs, tertiaires et résidentiels. Il décrit ce que sont les légionelles et leurs sources de développement dans un bâtiment collectif et tertiaire, et montre comment ces sources sont traitées avec le meilleur effet possible.

Devenez expert en quelques clics

Gagnez du temps dans votre travail quotidien en améliorant vos compétences, votre savoir-faire et votre activité grâce à la plateforme de formation en ligne ECADEMY.

Cliquez sur un module ci-dessous pour commencer votre formation.