Recherche et informations

Déperditions thermiques dans la tuyauterie

Les tuyauteries distribuant un agent de chauffage perdent de la chaleur. Ces déperditions thermiques entraînent un refroidissement indésirable du liquide dans la tuyauterie. Les déperditions thermiques peuvent être acceptables si la tuyauterie est placée dans un espace chauffé. Cependant, cette forme de transfert de chaleur est indésirable, car elle ne peut pas être régulée et peut ne pas être nécessaire la plupart du temps.

Les déperditions thermiques dans les tuyauteries peuvent être minimisées par l'isolation et par l'ajustement de la température du liquide par rapport à la température extérieure. La quantité d'isolation nécessaire dépend de la température de l'eau et des heures de fonctionnement annuelles.

Les déperditions thermiques peuvent également se produire lors de la circulation de liquides très froids. Dans ce cas, la tuyauterie est isolée pour empêcher le liquide de chauffer et de prévenir la formation de condensats ou de givre sur la surface externe de la tuyauterie.

Les canalisations des réseaux de chaleur subissent de considérables déperditions thermiques. Les déperditions peuvent atteindre 20 à 25 % de la charge thermique totale d'un réseau de chaleur, ce qui peut gravement affecter la rentabilité du système.

Grundfos assure un fonctionnement à température optimale la plus basse possible pour des déperditions thermiques minimales dans les réseaux de chaleur.

Isolation de la tuyauterie

Les tuyauteries transportant des liquides chauds sont isolées pour réduire les déperditions thermiques involontaires. Les déperditions thermiques refroidissent le liquide lors du chauffage de la pièce dans laquelle se trouve la tuyauterie. Les deux sont indésirables.

Les considérations à prendre en compte pour l'isolation sont le type de tuyauterie, le produit pompé et l'environnement. Les tuyauteries transportant des liquides froids et placées dans des pièces chauffées sont isolées de façon à ne pas les chauffer et à empêcher la condensation sur la tuyauterie. L'isolation assure une température de surface externe supérieure à celle du point de rosée. L'isolation doit être recouverte d'une membrane pare-vapeur telle que du papier d'aluminium ou du plastique. Cela permet de s'assurer que l'humidité ambiante ne pénètre pas dans l'isolation et ne crée pas de condensation.

Si une tuyauterie est fabriquée dans un matériau inflammable, l'isolation peut la protéger contre le feu afin qu'elle reste fonctionnelle pendant un incendie. Ceci est particulièrement important si une tuyauterie en plastique alimente un système de protection contre les incendies plus loin sur la ligne.

Applications associées

Trouvez les applications associées.