Introduction au dosage mécanique et numérique dans les applications municipales et industrielles

Introduction au dosage mécanique et numérique dans les applications municipales et industrielles

Découvrez les nombreux avantages du dosage numérique pour atteindre les objectifs de dosage simples ou plus complexes, et son utilisation dans les applications municipales et industrielles.

Dans le domaine industriel, le dosage désigne la quantité de produits chimiques appliquée à un process de traitement.

À l’inverse d’une dose unique, le dosage consiste à administrer plusieurs doses à intervalles définis pendant une journée. Dans ce module, nous allons regarder de plus près ce qu’est le dosage, son importance et les avantages de la technologie de dosage numérique, par rapport au dosage traditionnel.

Mais avant d’aborder le dosage traditionnel et numérique, parlons rapidement des différentes applications du dosage. Le dosage est utilisé dans toutes les applications municipales et industrielles, notamment par les services des eaux, les industries, pour le traitement des eaux potables et usées ainsi que pour les bâtiments collectifs et tertiaires.

De plus, il intervient dans des process qui comprennent la désinfection, le dosage chimique et la filtration. Dans l’ensemble de ces applications et process, l’eau doit être régulièrement contrôlée pour s’assurer qu’elle conserve un niveau de qualité élevé.

Et c’est là que le dosage entre en jeu. Lors de la vérification de la qualité de l’eau, et pour atteindre les objectifs de qualité, des produits chimiques peuvent être ajoutés.

Traditionnellement, cela se fait en ajoutant des produits chimiques au traitement en cas de besoin, généralement à partir d’un simple déclencheur marche/arrêt. Lorsque la pompe reçoit le signal, elle injecte les produits chimiques selon un volume constant prédéfini.

Cette méthode est classique pour le dosage mécanique. Elle présente certains avantages, mais aussi de nombreux inconvénients.

Par exemple, notamment lorsque le dosage mécanique est installé sans convertisseur de fréquence (car onéreux), il est impossible de fournir un débit variable et dynamique pour répondre aux besoins de diverses applications.

En plus d’augmenter les coûts d’exploitation, cette technologie entraîne le gaspillage de produits chimiques.

Heureusement, il existe une solution : le dosage numérique. Les pompes doseuses numériques de Grundfos offrent un ratio de dosage élevé.

Ainsi, une gamme restreinte de pompes peut couvrir davantage d’applications. Les pompes peuvent être configurées facilement pour la prise en charge de débit différents, et ainsi s’adapter aux besoins réels.

Le dosage numérique automatise l’ensemble du process. Une pompe doseuse intelligente apporte une réponse idéale aux objectifs de dosage quel que soit le niveau de complexité, offrant ainsi aux utilisateurs des solutions de dosage à la fois précises, fiables et rentables.

Examinons de plus près de quelle manière le dosage numérique surmonte les défis et présente des opportunités et avantages inédits pour les utilisateurs. Tout d’abord, le dosage numérique assure un dosage bien plus précis que le dosage mécanique.

La précision de mesure est très élevée, que nous ayons affaire à un volume de dosage important ou plus faible. Le dosage numérique réduit drastiquement le gaspillage de produits chimiques, car le dosage requis peut être mesuré très précisément.

Ensuite, le dosage numérique signifie qu’il n’est plus nécessaire de modifier la longueur de course. Cela contribue non seulement à un dosage plus précis, mais signifie aussi que la capacité d’aspiration reste inchangée, ce qui nous amène au point suivant.

Dans le dosage mécanique, réduire la longueur de course modifiait la capacité d’aspiration : plus la longueur de course était réduite, plus la capacité d’aspiration était faible, ce qui entraînait des problèmes avec les fluides visqueux, la hauteur d’aspiration et l’installation.

Alors qu’avec la régulation de la vitesse de course propre au dosage numérique, le dosage offre un débit régulier et continu et il n’est plus nécessaire de modifier la longueur de course.

Ces problèmes sont donc résolus. L’introduction du dosage numérique a également permis d’éliminer le risque de cavitation. Une cavitation se produit lorsque la tête de dosage est remplie de gaz, qui se comprime et se détend selon le mouvement de la membrane, ce qui bloque la circulation des fluides.

Dans un process de dosage mécanique, des problèmes avec des liquides dégazants comme l’hypochlorite de sodium peuvent survenir. Sans compter que cela peut conduire à un arrêt forcé du système pour amorcer la pompe.

Grâce au dosage numérique et à son excellente gestion des fluides dégazants, ce n’est plus un problème. Le dosage numérique possède également un faible coût d’installation, les composants tels que les amortisseurs de pulsations et les débitmètres deviennent obsolètes.

Le coût des interventions de réparation et de maintenance sont également réduits. Enfin, n’oublions pas la fiabilité. Et le dosage numérique excelle dans ce domaine.

Naturellement, cette fiabilité élevée garantit un fonctionnement optimal, ce qui permet de réduire les coûts de maintenance.

Maintenant que nous avons abordé les avantages du dosage numérique, Récapitulons : Le dosage numérique apporte un niveau de précision bien plus élevée, réduisant ainsi la consommation d’énergie et de produits chimiques.

Les systèmes de dosage numérique gèrent eux-mêmes la vitesse de course, il n’est donc plus nécessaire d’ajuster la longueur et la fréquence de course.

La réduction du nombre de composants permet de diminuer les coûts d’installation. Enfin, le dosage numérique fonctionne sans faille, que le débit soit faible ou élevé.