Recherche et informations

Temps de rétention

Le temps de rétention désigne le temps pendant lequel un volume d'eaux usées est stocké dans l'installation de pompage, le puisard, la conduite, le bassin de rétention, etc. Le temps de rétention peut être estimé en divisant le volume de stockage par le débit de refoulement de la structure de rétention.

Un temps de rétention des eaux usées long et court peut être souhaitable dans certaines situations et indésirable dans d'autres. Pendant une longue période de rétention, les particules solides des eaux usées peuvent avoir le temps de se déposer si le débit ou les turbulences ne sont pas assez puissants pour maintenir les particules en suspension.

Par ailleurs, les temps de rétention prolongés permettent le déroulement de process biologiques et chimiques. Ces process peuvent dans certains cas être bénéfiques (tels que l'oxydation de composés toxiques) alors que d'autres process peuvent être indésirables (par exemple la formation de sulfure d'hydrogène "H2S" dans les réseaux d'assainissement ou si le temps de rétention des boues dans le traitement des eaux usées est trop long).

Par ailleurs, des temps de rétention trop courts peuvent impliquer que les process biologiques ou chimiques souhaités n'ont pas le temps de se produire (comme la décomposition de la matière organique), mais peuvent dans d'autres cas être prévus.

Lors de la conception d'un système d'assainissement, le temps de rétention dans les tuyauteries doit être estimé et les conséquences doivent être prises en compte.

Grundfos assure une meilleure conception du système pour les réseaux d'assainissement, en aidant à optimiser le temps de rétention dans le traitement des eaux usées.

Applications associées

Trouvez les applications associées.