Recherche et informations

Types de système d'aspersion

Les types de groupes incendie (tuyauterie humide/sèche, déluge et à préaction) dépendent de la température (gel ou absence de gel) et de la méthode d'activation du groupe incendie.

Les systèmes d'aspersion sont destinés à contrôler ou à éteindre le feu. L'incendie n'est pas éteint avant que les matériaux en combustion soient épuisés ou manuellement éteints par les pompiers. Les ingénieurs-conseils sélectionnent les différents types d'installations en fonction du type de bâtiment et de son utilisation.

Systèmes de tuyauterie humide

Les systèmes de tuyauterie humide sont les plus courants. Les tuyauteries sont remplies d'eau sous pression et ne sont installées que dans des zones à l'abri du gel. Comme ils sont simples, ils sont aussi très fiables.

Lorsqu'un gicleur automatique est exposé pendant un temps suffisant à une température égale ou supérieure à la température nominale, l'élément thermosensible (une ampoule en verre, par exemple) se casse, ce qui permet à l'eau (maintenue sous pression) de s'écouler du gicleur.

Systèmes de tuyauterie sèche

Les systèmes de tuyauterie sèche sont installés dans des espaces où la température ambiante peut être suffisamment froide pour geler l'eau dans un système de tuyauterie humide, ce qui rend ce dernier inopérationnel. Les systèmes de tuyauterie sèche sont généralement utilisés dans les refroidisseurs, les parkings et dans les bâtiments non chauffés ou les zones sensibles à l'eau, puisque les systèmes de tuyauterie sèche ne fuient pas.

La tuyauterie d'aspersion est remplie d'air sous pression. Une vanne d'alarme spéciale est utilisée pour séparer la tuyauterie d'aspersion et la tuyauterie d'alimentation en eau. Lorsqu'un ou plusieurs gicleurs automatiques sont exposés à une température égale ou supérieure à la température nominale, ils s'ouvrent, ce qui permet à l'air dans la tuyauterie de s'échapper de ce gicleur.

Lorsque la pression d'air dans la tuyauterie diminue, la différence de pression à travers la vanne d'alarme change, la vanne d'alarme s'ouvre, permettant à l'eau de pénétrer dans la tuyauterie. L'écoulement est retardé jusqu'à ce que l'air soit évacué des gicleurs.

Les systèmes de tuyauterie sèche ne sont donc pas aussi rapides dans la phase initiale d'un incendie. Mais le seul délai nécessaire avant que l'eau ne soit distribuée par les gicleurs est le temps de purger l'air de la tuyauterie. Cela peut signifier qu'il existe un risque important de dégâts des eaux.

Systèmes déluge

Les systèmes déluge sont des systèmes où tous les gicleurs connectés sont ouverts. Ces gicleurs n'ont pas d'élément sensible (ampoule en verre). Les systèmes déluge sont utilisés dans les zones où la propagation des incendies est préoccupante. Les gicleurs ouverts distribuent l'eau sur toute la zone.

La tuyauterie est remplie à la pression atmosphérique et une vanne déluge à commande mécanique s'ouvre en cas d'incendie, ce qui permet à l'eau de remplir la tuyauterie d'aspersion. La vanne déluge est activée par un signal provenant d'un système d'alarme incendie et reste ouverte une fois activée. Le système d'alarme incendie est composé de détecteurs de fumée ou de chaleur activant le système d'alarme qui ouvre la vanne déluge.

Systèmes à préaction

Les systèmes d'aspersion à préaction sont spécialisés dans les zones où une activation accidentelle est indésirable. Il peut s'agir de musées, de sociétés spécialisées dans la technologie, de data centers avec de nombreux ordinateurs, etc.

Grundfos fournit des pompes incendie pour l'alimentation en eau dans le cadre de systèmes d'extinction approuvés pour la protection contre les incendies dans les bâtiments industriels, collectifs et tertiaires.

Applications associées

Trouvez les applications associées.