Une pression et un débit adéquats en tout temps

Une pression et un débit adéquats en tout temps

Découvrez comment les pompes distribuées fournissent la pression et le débit adéquats pour chaque boucle individuelle dans le circuit de charge de l’installation garantissant ainsi l’équilibrage automatique et le confort.

Dans ce module, nous allons nous intéresser au circuit de charge, et verrons comment les pompes intelligentes d’une installation de pompage distribué peuvent garantir la pression et le débit adaptés à chaque branche individuelle de l’installation.

Nous présenterons également les avantages de l’équilibrage automatique et du confort que permet l’utilisation de pompes intelligentes à la place de vannes.

Dans une installation de pompage distribué, le circuit de charge, ou circuit secondaire agit comme une branche autonome automatiquement équilibrée comprenant plusieurs pompes distribuées  et intelligentes qui approvisionnent les AHU (unités de traitement de l’air) ou les FCU (ventilo-convecteurs).

L’eau réfrigérée produite par les refroidisseurs est utilisée pour les convecteurs de refroidissement dans les unités terminales, telles que les AHU et les FCU. Les AHU et les FCU reconditionnent et font circuler l’air dans plusieurs zones dans une installation CVC ou de chauffage, de ventilation et de climatisation.

Les AHU sont raccordés au conduit qui distribue l’air conditionné dans plusieurs zones à travers le bâtiment, et parfois à travers les FCU pour les zones uniques. Le pompage distribué Grundfos rend les vannes obsolètes et utilise des pompes intelligentes : dans le cas présent, c’est un circulateur sans entretien immergé MAGNA3 avec régulateur de vitesse variable intégré.

Pour empêcher le refoulement, des clapets antiretour sont installés pour chaque branche de refroidissement, dans l’éventualité où la pompe distribuée ou l’unité terminale serait hors service.

Dans un pompage distribué Grundfos, les pompes MAGNA3 peuvent être installées de deux manières :

1. Une seule pompe dédiée par unité terminale, ou
2. Une seule pompe pour l’approvisionnement de plusieurs unités terminales.

Pour ces deux configurations, le débit repose sur les lectures des appareils suivants :

1. Un capteur de température ambiante dans le conduit d’alimentation, ou
2. Un capteur de pression liquide dans le tuyau de retour de l’eau réfrigérée ou le capteur de pression interne dans le MAGNA3.

Plusieurs modes de régulation sont proposés avec le MAGNA3. La sélection du mode de régulation est primordiale pour la bonne exécution d’un pompage distribué.

Les pompes distribuées s’adaptent à la demande de charge par l’intermédiaire du signal du capteur, tout comme une vanne traditionnelle de régulation de la température.

Les modes de régulation typiques pour les configurations dans les types d’installation spécifiés sont respectivement les suivants :

1. Température constante, ou
2. Pression proportionnelle.

Grâce à la régulation du débit, nous contrôlons le transfert d’énergie. Ainsi, les pompes distribuées atteignent près de 80 % de la capacité pour seulement 50 % de débit.

Le dimensionnement, l’installation et la mise en service adéquats permettent de fournir le débit approprié pour chaque branche individuelle de l’installation de pompage distribué. Il est donc essentiel de comprendre votre installation et votre application pour profiter des avantages d’équilibrage automatique et de confort.

Pour plus informations, contactez votre revendeur Grundfos.