Recherche et informations

Le premier circulateur au monde bénéficiant de la Déclaration EPD

Le Grundfos MAGNA3, utilisé pour les installations de chauffage et de refroidissement dans les grands bâtiments tels que les établissements scolaires, les hôpitaux et les hôtels, est le premier circulateur au monde à avoir obtenu la Déclaration EPD (Environmental Product Declaration) qui quantifie l'impact du produit sur l'environnement. Le MAGNA3 en fonte, de la série DN 25, est la variante qui a initialement reçu cette Déclaration conformément à la norme européenne EN 15804. Cette dernière donne des points lorsque la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) doit être obtenue pour un bâtiment.

Des informations importantes sur l'impact environnemental

Stéphane Chaptal, Directeur Commercial Bâtiments domestiques & petit collectif, explique que les clients demandent de plus en plus de renseignements sur l'impact environnemental d'un produit donné. "L'impact environnemental d'un circulateur est de plus en plus évalué sur un pied d'égalité avec des critères tels que le rapport qualité-prix. Ici, la Déclaration EPD peut être très utile car elle indique l'empreinte écologique générée par le MAGNA3 tout au long de son cycle de vie. Cette information est importante non seulement pour les clients, mais aussi pour Grundfos lorsque nous développons de nouvelles solutions en vue d'être toujours à la pointe de la technologie et de répondre aux exigences futures en matière d'environnement, voire de les dépasser".

Stéphane Chaptal explique également que choisir des produits bénéficiant de la Déclaration EPD donne des points supplémentaires lorsque vous devez obtenir la certification BREEAM pour un projet de construction. "Le logiciel intégré au MAGNA3 garantit que le circulateur délivre uniquement la pression nécessaire . Il en résulte une réduction significative de la puissance utilisée par le circulateur par rapport aux autres modèles traditionnels. Par ailleurs, le circulateur est fourni avec diverses fonctions de régulation standard qui, lorsqu'elles sont appliquées correctement, peuvent réduire la consommation d'énergie de l'installation concernée. Cela se reflète dans la classification du type de circulateur selon la méthode BREEAM en rapport avec la consommation d'énergie du bâtiment", ajoute t-il. On estime qu'environ 7,9 milliards de kWh ont été économisés dans l'UE en 2018 grâce aux circulateurs Grundfos à haut rendement énergétique.

 

Grundfos et les objectifs de développement durable

Grundfos a intégré les objectifs de développement durable des Nations unies pour 2030 dans sa stratégie et s'efforce de créer des solutions visant à résoudre les problèmes mondiaux liés à l'eau et au climat et à améliorer la qualité de vie de tous.

Dès 2016, Grundfos a adopté une stratégie de groupe axée sur les objectifs de développement durable 6 -Eau salubre et assainissement- et 13 -Action pour le climat-. En ce qui concerne l'objectif 13 en particulier, le MAGNA3 peut faire une différence significative car, grâce à sa faible consommation d'énergie, il répond précisément à l'ambition d'améliorer le climat. En effet, des analyses montrent que jusqu'à 10 % de la consommation mondiale d'électricité provient des pompes, et que la consommation mondiale d'électricité pourrait être réduite jusqu'à 4 % en adoptant des solutions de pompage innovantes et écoénergétiques.

Pour plus d'informations, contactez Grundfos au 04 74 82 15 15

QUELQUES DONNÉES

EPD – ENVIRONMENTAL PRODUCT DECLARATION
La Déclaration EPD (Environmental Product Declaration) quantifie les informations environnementales sur le cycle de vie global d'un produit, incluant les matériaux du produit, l'emballage, l'énergie consommée pour sa production et son élimination, et qui peuvent entraîner divers types d'impacts écologiques tels que les émissions de CO2, la pollution de l'eau, l'acidification et l'appauvrissement de la couche d'ozone. La Déclaration EPD est délivrée par l'association allemande indépendante "Institut Bauen und Umwelt" (IBU), qui assure la transparence par le biais d'informations comparatives sur l'impact environnemental du cycle de vie des produits. Une Déclaration EPD n'est pas un label ou une mention écologique, et ne signifie pas nécessairement que le produit qui en bénéficie est meilleur pour l'environnement que les autres. Elle ne dit rien directement sur la durabilité du produit. Une Déclaration EPD donne des points non seulement pour BREEAM, mais aussi pour les programmes LEED et DGNB.

EN SAVOIR PLUS SUR LE MAGNA3 ET LA DÉCLARATION EPD
https://epd-online.com/PublisherEpd/Detail/10788https://www.grundfos.com/about-us/news-and-press/news/magna3-gets-environmental-certificate.html

LEED – LEADERSHIP IN ENERGY AND ENVIRONMENTAL DESIGN
LEED est un certificat américain de développement durable qui reconnaît les meilleures stratégies de construction. Pour obtenir un certificat LEED, les projets doivent répondre à un certain nombre d'objectifs fixés dans des domaines tels que la consommation d'eau, la consommation d'énergie et les émissions de CO2, les matériaux et le climat intérieur. Chaque projet de construction reçoit des points qui amènent celui-ci à différents stades de certification, divisés en "Certifié", "Argent", "Or" et "Platine".

BREEAM – ENVIRONMENTAL ASSESSMENT METHOD
BREEAM est un système de certification (Environmental Assessment Method) qui évalue l'impact environnemental d'un projet de construction et note le projet en fonction de catégories telles que la gestion du projet, la consommation d'énergie du bâtiment, le climat intérieur avec ventilation et éclairage, la consommation d'eau, la gestion des déchets ainsi que l'utilisation des sols et l'impact sur l'environnement local. Les exigences minimales de BREEAM doivent être respectées pour que le bâtiment soit certifié. L'évaluation aboutit à la note Acceptable, Réussi, Bon, Très bon, Excellent ou Exceptionnel.

DGNB – DEUTSCHE GESELLSCHAFT FÜR NACHHALTIGES BAUEN
DGNB est une norme de certification de durabilité pour les bâtiments et les zones urbaines. La certification DGNB est basée sur la définition du développement durable du rapport Brundtland, qui évalue la durabilité des bâtiments et des zones urbaines d'un point de vue social, économique et environnemental. L'économie globale du bâtiment est évaluée sur la base de calculs du coût global du cycle de vie (CCV) d'un bâtiment, tandis que l'empreinte écologique totale est mesurée sur la base d'une analyse du cycle de vie (ACV) de l'impact environnemental des matériaux de construction. Les données de l'ACV sont indiquées dans une Déclaration EPD (Environmental Product Declaration). Le système DGNB a été développé par le Conseil allemand de la construction durable "Deutsche Gesellschaft für Nachhaltiges Bauen", et des experts ont contribué sur la base du volontariat au développement du système de certification. Le "Green Building Council Denmark" s'occupe du développement et de l'administration de la DGNB au Danemark.