Recherche et informations

Pompes incendie

Les pompes incendie sont généralement approuvées par un organisme de certification et sont alimentées par un moteur électrique ou diesel ou parfois par une turbine à vapeur. Dans une installation anti-incendie, une ou plusieurs pompes incendie peuvent fonctionner comme pompes de service (50 %) et les autres sont des pompes de secours.

La pompe incendie achemine l'eau vers les gicleurs afin d'éteindre le feu. Le nombre de pompes incendie installées dépend du risque d'occupation (élevé, moyen ou faible) et de la norme spécifique. Certaines d'entre elles sont indiquées dans le tableau de droite.

Lorsque des pompes incendie doubles sont installées, une source d'alimentation secondaire est nécessaire. Il peut s'agir d'une alimentation séparée vers la sous-station électrique la plus proche ou d'un générateur situé sur le site. Un commutateur doit être intégré dans la conception pour permettre la commutation sur cette source d'alimentation alternative en cas de panne de courant.

La pompe incendie démarre lorsque la pression dans le système d'aspersion descend en dessous d'un certain point de consigne. Si un ou plusieurs gicleurs sont exposés à une chaleur supérieure à la température prévue, la pression chute, les capteurs de pression émettent un signal et la pompe de service démarre. Si la pompe de service ne démarre pas pour une raison quelconque, la pompe de secours prend le relais, généralement à partir d'un capteur de pression secondaire.

Caractéristiques

Les pompes incendie sont généralement fabriquées avec des pièces internes non corrosives pour éviter le colmatage dû à la corrosion. Pour éviter la cavitation et obtenir une pression de service stable, les pompes incendie sont souvent conçues spécifiquement pour la lutte contre les incendies, avec des exigences strictes concernant la valeur NPSH et la courbe de débit [Q] et de hauteur [H].

La performance de la pompe incendie permet d'éviter la cavitation et possède une hauteur [H] stable et continue qui baisse avec la diminution du débit [Q]. La raison de la nécessité de ces caractéristiques est la fiabilité et la performance de la distribution d'eau via le circuit de tuyauterie et les gicleurs dans le bâtiment.

Matériaux des pompes incendie
Étant donné que les pompes incendie sont rarement en service, sauf pour les tests, les composants internes doivent être en matériaux non corrosifs (acier inoxydable, bronze) pour éviter le colmatage ou le grippage de la pompe.

Valeur NPSH (hauteur d'aspiration positive nette)
Les pompes incendie ont des courbes NPSH faibles pour éviter la cavitation, entraînant une baisse du débit et de la pression. Les courbes NPSH sont souvent mesurées jusqu'à 16 m afin de déterminer la puissance requise, mais elles varient en fonction des différentes normes.

Courbe Q et H (débit Q et hauteur H)
Des courbes Q & H stables et décroissantes sont souhaitables pour obtenir une pression de service stable, mais aussi pour avoir un seul point sur la courbe pour chaque point de pression. Dans les cas où les pompes incendie fonctionnent en parallèle, des pompes instables peuvent provoquer des vibrations et entraîner une panne du système. Les normes relatives aux pompes incendie définissent leurs propres caractéristiques des courbes QH.

Courbe de consommation électrique (P2)
La consommation électrique est mesurée en fonction de la hauteur et du débit. Les courbes de puissance peuvent être en constante augmentation ou avec un point local maximal sur la courbe, selon la conception hydraulique de la pompe. La plupart des courbes ont une courbe de puissance croissante constante. Le besoin de puissance des pompes incendie varie d'une norme à l'autre, mais elles nécessitent toutes des réserves de puissance adéquates, soit en sélectionnant la puissance des moteurs par extrémité de la courbe de puissance, soit à une valeur NPSH = 16 m pour les pompes à débit maxi à environ 5 m.

Débit maximal admissible (Qmax)
Le débit maximal est principalement déterminé pour éviter la cavitation de la pompe incendie et pour assurer une réserve de puissance suffisante, mais dans certains cas aussi pour dicter la capacité de l'eau stockée. Pour les systèmes LPCB, Qmax est déterminé pour déterminer la capacité de l'eau stockée (60 minutes sur risque moyen et 90 minutes sur risque élevé).

Grundfos fournit des pompes incendie à aspiration axiale, à plan de joint horizontal/vertical, en ligne et à turbine verticale pour la protection contre les incendies dans les bâtiments industriels, collectifs et tertiaires. Les groupes incendie Grundfos sont conformes aux normes de lutte contre les incendies et aux composants anti-incendie et sont testés et certifiés par des laboratoires accrédités et listés par des organismes agréés.